mercredi 7 septembre 2016

Une place à prendre - J.K. Rowling


 ______________-L'avis de Priscila-_    ___________ 
Bonjour, on se retrouve pour une nouvelle chronique un peu particulière, pourquoi ?
Eh bien, d’abord parce que j’ai lu ce livre pour la prochaine vidéo que je vais vous tourner, le nouveau "Une semaine avec J.K. Rowling". Outre vous parler des Harry Potter, je voulais vous parler aussi d’au moins une de ses œuvres qui ne concerne pas l’univers du petit sorcier à lunettes, mon choix s’est porté sur Une Place à prendre qui était dans ma PAL (d’une pierre, deux coups x) ) que j’avais acheté il y a au moins un an.
C’est aussi une chronique particulière car ce n’est pas le genre de livre que je lis habituellement, je vous explique tout ça ;)

Une place à prendre est à première vue un roman tentant si on regarde la quatrième de couverture, qui est bien plus pauvre et énigmatique que le résumé que je vous ai mis ici ! Elle laisse presque croire qu’on aura affaire à des mystères dignes de roman policier comme ceux d’Agatha Christie et c’est là où mon imagination s’est emballée et où j’ai cru que j’aurais un roman de ce type. Laissez là vos espoirs, cela n’a rien à voir !!! Mais alors, aucun rapport !

C’est à la fois intéressant et perturbant de découvrir dans ce roman un style de J.K. Rowling plus adulte, plus direct parfois plus cru qui est un véritable contraste avec les Harry Potter qui restent de la littérature jeunesse. C’est à la fois intéressant parce que l’on peut voir que l’auteur a vraiment du talent à revendre, son style est en totale adéquation avec l’univers qu’elle propose, elle a su s’adapter sans tomber dans les excès de style et c’est assez déroutant au début !
Mais que raconte donc Une place à prendre ?

Une place à prendre est le tableau d’une société que l’on côtoie tous les jours, ce sont nos familles, nos voisins, nos amis, nos connaissances, un reflet de notre mode de vie, de notre société à préjugés, de notre société de conflits et de rejet. Une place à prendre est un tableau social qui dépeint sans jugement une société parfois en marge, une société de « marginaux » qui fait parti de notre peuple. J.K Rowling offre dans ce livre une description parfois peut être un peu cliché de notre société, de sa bourgeoisie aux cas sociaux, en mêlant secrets et conflits qui rythment la vie d’une petite bourgade que rien ne distinguerait des autres.  
C’est là que réside le point le plus important: J.K. Rowling arrive à nous dépeindre cette société avec brio, elle arrive avec sa plume à nous plonger dans leur quotidien et elle le fait très bien.

Le scénario en soi n’a rien de fabuleux mais le livre prend un côté très addictif, une fois passée la surprise du style et du contenu, qui pourrait rappeler l’addiction qu’on pourrait éprouver devant Desesperate Housewives (non, je n’ai jamais regardé cette série), cette curiosité, ce besoin de savoir devant les aventures d’un petit quartier sommes toute assez banal !
Je ne sais pas vraiment si j’ai aimé ça, si j’ai aimé l’histoire, néanmoins je suis allée jusqu’au bout malgré la longueur, c’est un roman assez long, surtout pour moi qui ne suis pas habituée à ce genre d’histoire, mais qui vous pousse à la curiosité.

Un roman à découvrir si vous aimez les tableaux de la société, si vous êtes curieux et pour apprécier le talent incontesté de J.K. Rowling.

7 / 10
Votre note ? Votre avis ?

2 commentaires:

  1. Ce livre est dans ma PAL depuis une éternité et pourtant, j'ai vraiment très envie de le lire pour faire comme toi, découvrir J.K. Rowling dans un nouveau genre.

    RépondreSupprimer