mardi 14 juin 2016

Phobos - Victor Dixen


 ______________-L'avis de Priscila-_    ___________ 
Bonjour :)
On se retrouve enfin pour ma nouvelle chronique, je suis désolée pour le retard, avec les partiels j'ai du repousser l'écriture de celle-ci mais aussi mes lectures (ça c'est horrible!).
Maintenant que tout cela est fini, on va pouvoir reprendre un rythme normal de fonctionnement, avec les This Week, les vidéos, les chroniques ! Bref, passons au vif du sujet !

Cela faisait quelques temps que je voulais lire Phobos de Victor Dixen, j'avais vraiment adoré Animale et avait découvert la plume riche de l'auteur, musicale même. Avec Phobos, j'étais très impatiente de découvrir ce que l'auteur avait pu faire, si le style musical d'Animale collait très bien à l'univers, j'avais très envie de découvrir comment Victor Dixen maniait les mots dans un univers totalement différent.
On y découvre donc Léonor, une jeune femme qui s'embarque pour Mars et le programme Genesis, une émission de télé-réalité à grande échelle ayant pour but de coloniser Mars. J'ai beaucoup aimé Léonor, c'est un personnage avec de vraies couleurs, elle ne fait pas partie de ces héroïnes niaises qui se seraient engagées pour l'amour de leur vie, c'est d'ailleurs une « Machine à certitudes » qui impose ses règles dès le début de l'aventure. Règles auxquelles j'ai vraiment adhéré. C'est un personnage complexe avec ses blessures, d'ailleurs la personnification de la Salamandre était vraiment une idée brillante ! C'était captivant de voir Léonor « se débattre » avec « sa » conscience.

Je me suis un peu moins attachée aux autres personnages mais cela vient du fait que tous leurs secrets ne sont pas révélés, certains restent lisses mais ce n'est pas un mauvais point, on les découvre en même temps que Léonor. Juste deux petits points que je voudrais aborder : j'avais compris pour Tao, cette particularité que Fangfang n'a pas décelé et qu'une seule phrase de Tao m'a fait deviner, par pur instinct d'ailleurs. Second point : Marcus, Marcus, Marcus. Je n'en dirais pas plus. J'ai hâte d'en découvrir plus sur nos autres participants dans le second tome que je dévorerais très bientôt !
Il y a d'autres personnages bien-sur mais il faut d'abord que je vous parle de l'univers.

Victor Dixen est vraiment un excellent auteur ! Dans Phobos, il nous livre un univers de télé-réalité très réaliste, le livre et ses chapitres se construisent autour des « Champs » et Contre-champs », quelques «Hors-champs » qui nous permettent de couvrir ce qu'il se passe pour nos protagonistes, héros de cette géante émission de télé mais aussi ce qu'il se passe derrière la caméra, dans les équipes de tournages, de production. C'est un univers extrêmement réaliste et parfaitement construit qui nous happe. La télé-réalité ne m’intéresse que dans les romans, les auteurs  savent créer des concepts d'émission très intéressants, ils savent les rendre intéressantes et ne pas tomber dans les clichés et les excès que l'on peut voir à la télévision (j'ai horreur de ce qu'on peut nous proposer à la télé et je n'ai pas peur de vous avouer que je fais partie des gens qui considèrent que ces émissions ne servent absolument à rien et qu'on pourrait vraiment s'en passer... mais je ne vais pas ouvrir un débat là-dessus).
De fait l'auteur a su saisir le vocabulaire, l'ambiance des caméras, de ces émissions, ici dans le contexte particulier du voyage sur Mars. Le côté scientifique et technique astronomique était lui aussi utilisé avec à propos. J'ai beaucoup aimé découvrir quelques éléments que je ne connaissais pas, sur Mars, sur Phobos.

Comme je le disais, on découvre d'autres personnages, l'équipe technique, l'équipe de production, on y découvre des intrigues très prenantes, j'ai hâte d'en savoir plus sur Harmony.
Concernant le style de l'auteur, eh bien, Victor Dixen est un auteur de talent, je trouve que réussir à lier les mots de telle façon à construire un univers bien distinct dans chacun de ses romans est un énorme point fort, une façon de découvrir une nouvelle facette de la plume de l'auteur à chaque fois !

J'ai envie de finir cette chronique en vous disant qu'il ne faut pas passer à côté de ce roman ! C'est un véritable coup de cœur pour moi d'ailleurs à la fin, il me fallait la suite directement, malheureusement j'ai du très vite freiner mon ardeur à cause des partiels...


En un mot ?


10 / 10
Votre note ? Votre avis ?

 ______________-L'avis de Morgane-_    ___________

J’ai encore une fois lu ce livre pour le salon du livre de Paris car l’auteur y était présent (oui je sais j’ai mis un temps fou pour vous faire ma chronique…) et alors je dois vous dire que vue ma lecture j’étais super ultra méga excitée de rencontrer Victor Dixen, on aurait dit une petite fille le jour de Noël ^^.

Tout d’abord l’auteur nous présente une palette de personnages qui sont pour certains extrêmement attachants (Kristen par exemple) et pour d’autres absolument exécrables (merci Serena…). J’ai beaucoup aimé la façon qu’a eue l’auteur de passer d’un point de vue à l’autre tantôt en écrivant à la 1e personne lorsque c’était Léonor qui parlait et tantôt à la 3e personne quand c’était les autres points de vue. Cela nous permet d’être omniscients tout en s’attachant aux personnages.
Par contre je n’ai pas vraiment compris l’histoire que fait Léonor avait sa salamandre, j’ai trouvé cela parfois un peu trop.

Et alors quel coup de maître de la part de Victor Dixen de nous révéler LE secret dès le début du roman ! J’ai trouvé ça magistral, et cela rend la lecture encore plus haletante de se demander comment les personnages vont finir par être au courant de ce qu'il se trame. On a affaire a une histoire qui avance doucement mais en même temps cela ne m’a pas dérangée. C’est très certainement lié au fait que, justement, on sait ce qu'il se passe dès le début.

Le fait que l’auteur ait inclus des représentations du vaisseau, j’ai trouvé ça génial car on se représente encore mieux l’univers dans lequel évoluent les protagonistes.


Cette lecture fut un véritable coup de cœur, à lire de toute urgence !!!


10 / 10
Votre note ? Votre avis ?




2 commentaires:

  1. Je n'ai pas encore commencé cette saga mais il me tarde de la découvrir :)

    RépondreSupprimer
  2. :D il faut vraiment que je le lise.

    RépondreSupprimer