lundi 17 mai 2021

Les saisons de la tempête - Elle Cosimano


Les saisons de la tempête, sublime ouvrage des éditions De Saxus, était la lecture commune proposée sur Bee-Bliothèque dans le cadre du Blossom Spring Challenge. Il y avait quelques chapitres à lire par semaine pour que le rythme puisse correspondre au maximum de personnes, et début mai nous sommes venues en live sur notre chaîne Youtube pour vous en parler.
Voici maintenant un petit condensé de nos avis ;)



Ce qui était très drôle c'est que le jour où j'ai reçu ce livre, alors que le printemps avait officiellement commencé dix jours avant, il a neigé xD 

Un univers intriguant:
L'univers était assez intéressant au premier abord, mêler Mythologie grecque et immortalité pour mettre en avant le cycle des saisons sous forme de personnification et seconde vie. Cela promettait de faire découvrir un univers proche du notre avec ses mythes, son fonctionnement et sa magie. Néanmoins, j'ai pour ma part trouvé que l'univers, bien que plutôt bien construit, aurait pu nécessiter un peu d'approfondissement. D'ailleurs, quand on prend encore plus de recul, si les mythes de Gaïa et Chronos reprennent vie dans cette histoire, exit les autres dieux et titans de la mythologie... J'aurais de plus souhaité un peu plus de détails concernant les lignes telluriques, le système de stase bien que ce manque de détails peu s'expliquer par quelques réponses à l'intrigue. 


➤ Des personnages sympa mais sans plus...
Mon gros problème reste probablement les personnages. Non pas que la multiplicité des personnages soit un problème. Au contraire, l'autrice a réussi à bien mener son histoire pour intégrer chaque personnage et ne pas donner un effet fouillis (rien de plus désagréable dans une histoire quand on ne sait plus qui est qui et qui fait quoi...). Le problème c'est que je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. On a très peu d'information sur comment Jack est tombé amoureux de Fleur, l'autrice nous amène l'histoire comme un fait accompli. De plus, la psychologie des personnages m'a laissé un petit goût de superficiel et ne m'a pas aidé à m'attacher à Jack et aux autres. 


➤ Des scènes d'actions expédiées...
Le deuxième point négatif concerne certains passages de la narration et notamment les scènes d'action. Si certains ont été un peu perturbé par la construction anglaise des dialogues, c'est les scènes d'action vite expédiées qui étaient assez décevantes ! Globalement, on avait très peu de détails sur les combats, les coups portés etc. La violence était plutôt survolée et bien que ce n'est pas forcément toujours agréable, cela apporte un peu plus de poids et de force au récit et aux événements perturbateurs. 


➤ Une fin qui se suffit à elle même.
C'est la surprise de ce roman. En le commençant, je m'attendais à un one-shot, un stand-alone qui allait se suffire à lui même et globalement, c'est ce que la fin nous offre. L'histoire de ce premier tome a une vraie fin et on pourrait clairement s'arrêter là. En faisant quelques recherches pour le livre, j'ai pourtant découvert que l'autrice avait écrit un second tome qui sortira dans les pays anglophones le 8 juin. Une suite qui ne m'est pas nécessaire pour être franche. D'ailleurs, je ne suis pas certaine de me procurer le tome en version papier si l'envie de lire la suite me tentait. 


➤ Un bon style et un bel objet livre.
Le style de l'auteur est bon et la lecture de son histoire est agréable. Sur ce point, rien à redire. Le roman se lit assez vite une fois qu'on est un peu plus dans le récit. Le travail sur l'édition française du livre est très joli, comme d'habitude avec les éditions De Saxus. 

Une lecture agréable mais sans plus qui va probablement pas longtemps marquer ma mémoire.



6,75 / 10
Votre note ? Votre avis ?


jeudi 6 mai 2021

Jeudi en série n°87

 


Le Jeudi en Série est un rendez-vous mis en place toutes les semaines (ou deux ), pour parler de séries qu'on aime et des épisodes qu'on a regardés. Il a été mis en place par Mademoiselle Belith sur son blog, afin de vous partager les séries qu'elle découvre, aime et regarde. Nous cherchions une façon de vous parler des séries que nous regardions et ce rendez-vous était la façon idéale ! :)


Les irréguliers de Baker street saison 1 épisodes 3 à 8 (/8) : Dans ces épisodes on découvre que les enquêtes sur lesquelles travaillent nos quatre orphelins sont aussi en lien avec l'histoire familiale des filles du groupe. Je suis très contente que la série ne soit pas uniquement centrée sur des enquêtes paranormales et que l'intrigue globale avance !
Sherlock Holmes fait également son entrée et même si c'est un personnage qui est souvent dépeint comme atypique et excentrique, on ne donne vraiment pas une bonne image de lui ici. Accro à la drogue, il n'est plus que l'ombre et ne se supporte plus suite à ces actes passés et au deuil qui le poursuit encore. 
J'ai adoré les personnages, l'intrigue et le dénouement de cette saison, c'est un sans faute pour moi !
Et malheureusement je viens d'apprendre que Netflix abandonne et ne fera pas de suite ... c'est vraiment frustrant quand ils font ça ! 



Izombie saison 5 épisodes 4 à 13 (/13) : La tension monte dans cette suite et fin de saison qui est aussi la fin de la série. Contrairement aux trois premiers épisodes, il y a de l'action ! Malheureusement je suis restée sur ma faim ... je n'avais pas fait attention à mon avancée dans les épisodes et quand je suis tombée sur le dernier, j'ai été déçue. Bien sûr il fallait bien une fin, mais je l'ai trouvé pressée et bâclée. Je vous en reparle bientôt dans un "Focus sur" ;) (je sais, je suis légèrement en retard ... hum)




Esprits criminels saison 15 épisodes 1 à 9 (/10) : Je ne suis pas tellement de séries policières de ce genre là. Mais ça fait partie de ces quelques séries que je regarde depuis tellement d'années que j'aime bien m'y replonger de temps en temps. Depuis quelques semaines on avait repris les 14 premières saisons et la fin nous a coupé le souffle sur une relation potentielle entre deux personnes dans l'équipe que je n'avais pas vu venir ! Si vous voyez de quoi je veux parler, je coupe tout de suite vos attentes pour vous éviter la déception, cette piste n'est pas particulièrement exploitée. Par contre on repart sur la piste d'un tueur en série qui est déjà apparu mais qui a échappé à la prison et qui revient sur le devant de la scène. Sans être particulièrement originale, cette nouvelle saison se laisse regarder aussi facilement que les 14 premières ;)




Shadow and Bone saison 1 épisodes 1 à 7 (/8) : Alors là, sujet sensible. Avant de regarder la série, j'ai lu les deux premiers tomes. Autant vous dire que si c'est aussi votre cas, je ne vous conseille pas de regarder Shadow and Bone si vous avez envie de voir l'histoire des romans à l'écran. Il y a quand même pas mal de différences ; d'abord sur l'apparence ou même l'existence de certains personnages, sur leur caractère, certains événements sont passés sous silence, d'autres ne se déroulent pas du tout de la même manière ... et clou du spectacle, Kaz, Inej et Jasper (personnages de la saga Six of Crows) font leur apparition dès le début alors qu'ils n'apparaissent pas du tout dans les livres.
Si vous n'avez pas lu le livre ou que vous n'êtes pas attaché à l'histoire, alors la série vous plaira sûrement ! Il faut quand même avouer qu'elle est plutôt bien menée et je préfère même le Darkling de la série que celui de la version papier x)



Et vous, qu'avez vous regardé ces derniers temps ? Des recommandations à me/nous faire ?

mardi 27 avril 2021

Grisha tome 2 de Leigh Bardugo

 



Je continue sur ma lancée parce que je ne veux pas me spoiler quoi que ce soit avec la série et surtout j'aimerais pouvoir comparer les deux versions. 

Un début de roman sur les chapeaux de roues !

Quand on démarre ce deuxième tome, Alina et Mal sont en fuite pour éviter que le Darkling n'utilise les pouvoirs d'Alina dans une lutte de pouvoir sans merci qui tuerait beaucoup d'innocents. Ils seront vite rattrapé par les grishas loyaux au Darkling et emmenés dans le Nord pour trouver et chasser un seconde amplificateur. Ils vont alors rencontrer Sturmhond et son équipage, des pirates aux caractères bien trempés qui vont jouer un grand rôle dans cette suite. La traque du second amplificateur est bien plus riche en actions et en rebondissement que celle du cerf de Morozova !
Honnêtement je me suis régalé sur les cent premières pages et je me suis dit que ce second tome était bien mieux que le premier, ce qui est rare !

Un développement des personnages au cœur de cette suite

La suite est par contre beaucoup plus en longueur. J'ai trouvé ça vraiment dommage de démarrer avec un récit aussi haletant et de le couper en plein élan. Mais l'autrice a choisi de laisser les personnages évoluer. J'ai trouvé que Sturmhond et son équipage apportaient de l'intensité à l'histoire, des répliques drôles et d'autres passages plus sombres. D'ailleurs c'est l'atmosphère complète qui s'assombrit avec Alina qui devient de plus en plus obsédée par ses pouvoirs, les amplificateurs et son combat contre le Darkling. On sent qu'elle n'est plus la même jeune fille qu'on rencontrait dans le premier tome. A mes yeux c'est une bonne chose même si je ne m'attache toujours pas particulièrement à elle.

Une amorce de lien avec Six of Crows ?

J'ai l'impression de beaucoup plus vous parler de lui que des autres mais j'avoue avoir eu un gros coup de coeur pour  Sturmhond. J'ai retrouvé en lui le caractère authentique, marginal et intense qui m'avait tant plus dans les personnages de Six of Crows. Du coup j'avoue espérer qu'un lien se développe dans le troisième tome entre les personnages de ces deux sagas. Apparemment, c'est le cas dans la série Shadow and Bone d'après les premiers échos que j'en ai eu. Ce qui serait bien étrange si ce n'est pas le cas dans le troisième tome d'ailleurs ... du coup je croise les doigts ! 

7/10

Et vous, avez vous lu la suite ? Qu'en avez vous pensé ?


mercredi 21 avril 2021

Grisha T1 : les orphelins du royaume de Leigh Bardugo

 




J'avais beaucoup aimé le premier tome de Six of crows (j'avoue que je n'ai pas encore lu le second ...) mais je n'étais pas particulièrement attiré par Grisha. Finalement, Priscila a tellement insisté pour que je m'y mette que j'ai fini par craquer ! Est ce que la série Netflix Shadow and Bone qui sort bientôt (au moment où j'écris ces mots) y est pour quelque chose ? Oui, certainement aussi x)

Un personnage principal auquel je n'accroche pas

Je passe un peu à côté de cette histoire à cause de l'héroïne. En tant qu'orpheline, elle n'a jamais eu de véritable foyer ou de famille, se sent souvent seule et, de par son caractère, a du mal à se faire une place même au sein des cartographes avec lesquels elle étudie au début du roman. C'est vrai que la situation d'Alina est assez triste et on espère qu'elle en fera une force. Malheureusement elle le rappelle à longueur de temps, ce qui devient particulièrement lassant. 
En plus de ça, ce n'est pas le genre d'héroïne forte et entraînante. Alina est renfermée, solitaire, timide, elle n'a pas d'ambition ni de projet, elle se laisse vivre et se plaint de ce qui ne lui plaît pas dans pour autant faire en sorte que les choses changent ... j'avais bien envie de la secouer au lieu de la plaindre !

Un univers de fantasy sympa

Dans le monde où vit Alina, les humains cohabitent avec les grishas, des êtres dotés de pouvoirs. Ils sont catégorisés en fonction de leurs dons dans des corps de métier, et sont dirigés par un grisha très puissant appelé le Darkling. Jusque là, rien qui sorte vraiment de l'ordinaire mais on sent une inspiration Russe qui est pour le coup clairement original !

De la guimauve ... bien collante

L'intrigue tourne autour du développement des pouvoirs d'Alina qui devient donc une Grisha, la seule invocatrice de lumière, et donc un espoir pour combattre le nuage de ténèbres qui coupe Ravkan. Ce côté est super chouette ! Mais on va passer beaucoup, beaucoup, beaucoup ... trop de temps à lire les états d'âme d'Alina concernant Mal, le garçon orphelin qui a grandi avec elle et dont elle est amoureuse. Bien sûr c'est vraiment très rare de ne pas avoir d'histoire d'amour dans un roman mais là non plus leur histoire ne m'a pas transcendé. Et comme je n'ai pas ressenti de réelle intensité dans leur relation, certains passages m'ont carrément fait lever les yeux au ciel. 

En bref, je ne suis pas très inspirée pour vous parler de ce premier tome. J'en suis la première déçue ! Je m'imaginais découvrir des personnages intenses et atypiques comme dans Six of crows et ce n'est pas du tout le cas. Je crois que j'ai fait trop de comparaison et c'est pour ça que je passe à côté de l'histoire. Parce que même quand l'intrigue est classique à mourir, si vous accrochez aux personnages, tout le reste passe tout seul ! C'est vraiment dommage mais je ne lâche pas pour autant cette trilogie que je continue de lire en lecture commune avec Priscila et que je compte bien terminer avant de regarder l'adaptation en série ! :)


6/10

Vous pouvez retrouver l'avis de Priscila, qui est bien plus sympathique que le mien ;) juste ici : Grisha tome 1 de Leigh Bardugo

jeudi 15 avril 2021

Jeudi en série n° 86

 


Le Jeudi en Série est un rendez-vous mis en place toutes les semaines (ou deux ), pour parler de séries qu'on aime et des épisodes qu'on a regardés. Il a été mis en place par Mademoiselle Belith sur son blog, afin de vous partager les séries qu'elle découvre, aime et regarde. Nous cherchions une façon de vous parler des séries que nous regardions et ce rendez-vous était la façon idéale ! :)




➤ WandaVision (saison complète): Alors, oui, on remonte à très loin dans mes visionnages de séries mais je n'ai pas pris le temps de vous faire un bilan depuis un moment ! Comme tout bon fan de Marvel qui se respecte, j'ai attendu chaque vendredi la sortie du nouvel épisode de la tant attendue série WandaVision. Autant vous dire que cette série m'a mis en PLS. D'abord avec ses premiers épisodes en noir et blanc en totale coupure avec ce que l'on connait de l'univers puis par son pouvoir à surprendre le spectateur tout en le laissant sur sa faim. Combien de vendredi midi m'ont laissé sur un arrière goût de "Je fais quoi maintenant !?" après chaque fin d'épisode xD Combien de fois ai-je élaboré des théories pour essayer de deviner le dénouement finale de la série. Oh combien a-t-elle été magistrale ?! Bon d'accord, quelques choix m'ont fait tiquer mais globalement ça a été un grand moment de "télévision" !!! 
Je vous recommande fortement de la voir pour, probablement, mieux comprendre les prochains films à venir !




➤ IZombie (S4, ep 1 à 3: L'envie qui m'a pousser à mettre la saison 4 d'IZombie est probablement le vide intersidéral qui a suivi après WandaVision xD Je ne savais pas quoi regarder alors que ma liste de choses à voir (et à finir de voir) déborde... Alors j'ai lancé la saison 4 parce que Netflix m'a rappelé qu'elle été sortie. J'aime beaucoup cette série qui ne se prend pas trop au sérieux. Si vous avez envie d'une série sympathique et drôle sur les zombies (pas d'horreur, juste des crimes à résoudre en mangeant du cerveau qui ressemble à des bonbons en gélatine) lancez-vous xD Et dans cette saison 4, on se retrouve à l'aube d'une guerre entre humains et zombies qui promet encore bien des rebondissements malgré le rythme répétitif de la série !

 



Erased (saison complète): On change de registre ou presque, plutôt de style puisqu'on va rester dans les enquêtes avec cet anime très très bien mené, découvert il y a quelques semaines. En discutant animés avec un ami, Erased m'a été conseillé pour son ambiance et pour l'enquête proposée. Autant vous dire que le premier épisode va vous plonger dans le grand bain !!! L'ambiance est très pesante et le final de ce premier épisode va vous retourner. La suite est parfois moins sombre mais, globalement, l'histoire n'est pas tendre avec ses personnages et certaines pistes sont difficiles à démêler (ne vous fiez donc pas aux GIFs que j'ai choisi xD). 
J'ai passé un très bon moment puisque j'ai quasiment binge-watch la série. La fin est un poil décevante puisqu'elle se conclut assez rapidement et n'offre pas au spectateur tout le spectacle, le drame et le génie qu'elle aurait mérité. 

 



➤ L'attaque des Titans (saison 1 à 3-Partie 1): Je me suis aussi laissée tenter par L'attaque des Titans (aka SnK pour tous les fans) puisqu'on m'a loué le génie d'Hajime Isayama. Cela fait bien sur quelques années que je le vois passer sur la blogosphère littéraire et les plateformes de streaming mais je n'avais jamais vraiment été tentée. Le format anime étant plus court que les séries classiques (une vingtaine de minutes en moyenne par épisode contre une quarantaine pour les séries) j'ai plus de facilités à lancer un anime en ce moment que d'avancer dans mes séries (et je n'avancerais pas plus dans mes séries avec la sortie prochaine de Shadow & Bones....). Du coup, j'ai encore binge-watch plusieurs saisons parce que je n'ai aucun self-control. Ce qui de loin avait l'air d'être un banal anime avec des combats (je vais me faire huer xD) s'est finalement révélé bien plus impressionnant ! Entre combats épiques (bah oui quand même), personnages charismatiques et secrets bien ficelées, SnK va mettre vos nerfs à vif. J'ai eu beaucoup de mal à décrocher pour certains épisodes à tel point que je les regardais dans le bus en allant au travail. Il me reste encore la partie 2 de la saison 3 et la saison 4 sortie récemment avant d'attendre l'ultime saison l'an prochain puisque la série (manga) s'est terminée ce mois-ci. 

 




Je vous referai surement un bilan quand j'aurais fini tous les épisodes disponibles de SnK et une fois que Shadow and Bones sera sorti (je lis actuellement l'intégrale de Grisha de Leigh Bardugo, j'en suis au second tome pour regarder tranquillement cette série !).
Qu'avais vous regardé cette semaine ?

mercredi 14 avril 2021

La dernière fugitive de Tracy Chevalier


J'ai découvert il y a quelques années la plume de Tracy Chevalier avec La jeune fille à la perle qui a été un coup de cœur pour moi. Alors que le mot "historique" me fait souvent tourner les talons par peur d'y trouver quelque chose de long, lent, ennuyant (oui je sais, il faut que j'apprenne à mettre mes préjugés à la poubelle !), l'autrice avait réussi à me captiver et j'avais vraiment envie de la découvrir dans une autre de ces œuvres. Spoiler alerte ; je n'ai pas été déçue !

Un personnage principal très doux

Honor est posée, réfléchie, timide et solitaire. Elle ne va pas beaucoup vers les autres, évite d'être le centre de l'attention et a parfois même du mal à répondre lorsqu'on lui parle. Un caractère qui se heurte un peu à celui des américains, très ouvert et dynamique, ce qui ne lui rend pas toujours service pour comprendre les coutumes de son nouveau pays et s'y faire une place. On pourrait penser que ce personnage effacé rendrait la lecture ennuyante et pourtant elle est une jeune femme vive d'esprit et courageuse, ce qui la rend très attachante.

Une communauté religieuse qui ne prend pas le pas sur l'histoire

Quand il y a une religion mise en avant dans les romans, j'ai toujours peur de la façon dont le sujet sera traité. Mais ici, aucune crainte à avoir ! Même en Amérique Honor va retrouver des Quakers, ou plus souvent appelé les Amis, et on va découvrir ses principes et suivre ses habitudes de vie. Comme c'est une communauté que je ne connaissais pas du tout et que je trouve très douce, j'ai finalement été très contente de découvrir leur vie et j'ai trouvé très intéressant de découvrir les différences entre les Amis d'Angleterre et ceux d'Amérique.

Une comparaison entre deux pays qui va au delà de la communauté 

Tout au long du roman, Honor va dépeindre les différences entre son pays natal et sa terre d'adoption. Et tout y passe : les coutumes, le travail, le langage, les constructions, la mode et même la couture ! (L'un des principal passe-temps d'Honor) C'est finalement assez riche de détails sans paraître trop lourd. On se rend bien compte que l'Angleterre est enracinée depuis des siècles alors que les villes des Etats-Unis sont très jeunes, certaines n'ont même que quelques dizaines d'année. De fait les familles ne cessent de circuler pour trouver le meilleur endroit, n'hésitant pas à déménager pour une autre ville voir un autre État. Le contraste est vraiment très intéressant !

Un fil conducteur difficile : l'esclavagisme

La communauté des Quakers estime que tous les hommes sont égaux, quelque soit la couleur de leur peau. Si en Angleterre Honor ne se mêlait pas de ce sujet, l'esclavagisme en Amérique est tellement présent qu'elle finira par y être mêlé malgré elle. Si certaines personnes noires de peau sont considérées comme des hommes et des femmes libres dans certaines villes, Honor va en rencontrer un certain nombre qui fuient leur maître pour essayer de rejoindre le Nord du pays voir même le Canada. Elle devra alors prendre une décision : les aider, selon sa conscience et ses principes religieux, ou non, comme le lui demande sa nouvelle famille et le gouvernement d'Amérique.

J'ai adoré ce roman que j'ai dévoré en à peine trois jours (un exploit pour moi). Non seulement il est très bien écrit, très intéressant mais surtout il est accessible, et c'est ce qui me semble le plus important pour un roman dit "historique". Certains férus auraient peut être souhaité davantage de détails mais en ce qui me concerne, il y avait juste ce qu'il fallait. 

Comme dans La jeune fille à la perle, une forme d'art est mise en avant : la couture et plus précisément le patchwork qui a une place importante dans la vie d'Honor. Un autre côté que j'ai trouvé très intéressant. 

Même si l'histoire se déroule en 1850 le langage est simple et efficace. Bref vous l'autre compris, ne vous fiez pas à la couverture qui donne juste envie de faire demi-tour, je vous le recommande chaudement !

9/10