lundi 13 août 2018

Un palais d'épines et de roses - Sarah J. Maas




Hello :)
Je vous retrouve aujourd'hui pour une chronique enthousiaste du premier tome d'une série qui a déjà fait beaucoup parler d'elle ! Vous l'avez surement déjà vue passer de même que le second tome: Un palais de brume et de colère, mais pour ma part je n'ai décidé de lire cette saga que très tardivement !
Je me suis ré-intéressée à cette série parce que la Mille et un livre box proposait un set de deux magnets à l'effigie de Feyre, l'héroïne de la série et d'un autre personnage ! Ne connaissant ni le personnage, ni l'histoire j'avais du mal à en apprécier la valeur! Puis Milleca a aussi acquis le premier tome alors je me suis lancée et nous avons fait une lecture commune !

Niveau objet livre, c'est déjà un très joli ouvrage, mais j'ai en plus découvert un très bon roman fantasy. On ressent les inspirations, enfin c'est subtil mais il y a clairement des choses qui ont dû marquer l'auteur autant que moi: le peuple des Fae et leur royaume, comme ceux de Songe d'une nuit d'été ou d'autres romans fantasy, le conte de La Belle et la Bête... Mais le mélange est harmonieux et ça passe très bien.
Si le début est un peu long à se mettre en place, d'abord parce qu'on découvre l'histoire et le quotidien de Feyre, une histoire assez dure pour un personnage qui a sû s'adapter, et qui fait de cette jeune femme quelqu'un de solide et indépendant: j'adore !
Puis dans la suite, elle découvre ce monde totalement inconnu pour elle où certaines de ses croyances s'effondrent et où son regard sur les choses change !

J'ai beaucoup aimé ce personnage qui ne fait pas trop dans le sentimentalisme niais, fort, indépendant et qui ne reculera devant rien ! J'ai aussi beaucoup aimé les autres personnages, Tamlin notamment qui fait beaucoup d'effort pour Feyre !

L'histoire est intéressante, elle se révèle plus riche qu'on ne le pense à la fin. On y arrive progressivement mais les choses se dénouent et le voile est enfin levée sur les tenants et aboutissants de cette histoire et j'ai franchement hâte de voir ce que la suite va nous révéler ! J'ai hâte aussi d'en savoir plus sur le royaume des Immortels, son fonctionnement, les conséquences de la fin, l'histoire d'autres personnages !
Je pense que cela faisait un moment que je n'avais pas passé un bon moment dans une histoire de fantasy au point de me donner envie de lire la suite !

Le style est bon, ça se lit vite, il y a de belles descriptions aussi, on visualise très bien ce que l'auteur décrit et c'est très agréable ! Rien à redire !

Une excellent découverte que je vous conseille et dont je lirai la suite ;)

9 / 10
Votre note ? Votre avis ?

dimanche 12 août 2018

This Week n°110


Côté lectures: 
* Cette semaine Prisicla a lu Un palais d'épines et de roses de Sarah J. Maas ainsi que le Livre de l'Ikigaï. Elle a commencé Les quatre accord Toltèques et lira ensuite Le chien des Baskerville de Conan Doyle. Elle continue aussi a lire Les deux tours de J.R.R. Tolkien.
* Gabrielle n'a pas été du tout stratégique cette semaine, puisqu'elle a commencé plein de livres en même temps (et qu'elle avance donc au compte goutte) xD Elle lit actuellement Le Trône de Fer T1 avec un quota de page par jour, Une brève histoire du temps, L'Art des listes, L'Homme qui voulait être heureux, The compound effect (qu'elle a finalement arrêté parce qu'elle ne le trouvait pas intéressant) et Quiet: the power of introverts in a world that can't stop talking. Elle va essayer de structurer un peu tout ça cette semaine en ne lisant que 2 livres à la fois.


Côté articles:
Beaucoup de livres à vous présenter cette semaine! Un livre mêlant documentation et fantastique avec Science et Magie dans Game of Thrones, de la science-fiction et des voyages dans le temps avec Les Chroniques de Ste Mary's, un petit saut au 19ème siècle avec Zola dans Au bonheur des dames; des enquêtes policières à la Twin Peaks avec Wayward Pines; du développement personnel avec Le Livre du Ikigai... Il y en a pour tous les goûts!


  Côté vidéo:
Un an après la présentation de son BuJo, Priscila vous fait un bilan avec les changements qu'elle a pû y faire à travers un Plan with me!



Citation de la semaine:
Parce que lorsqu'on écrira ces légendes, je ne veux pas laisser le souvenir de quelqu'un qui n'a été qu'un simple spectateur, répondit-il. Je veux que mes descendants sachent que j'étais au cœur de la mêlée et que j'ai combattu, même si je n'ai rien pu accomplir d'utile.
Un palais d'épines et de roses - Sarah J. Maas

 Instant découverte:
Cette semaine, Gabrielle aimerait vous parler d'une chaîne qu'elle a découverte en regardant les vidéos candidatures à un concours Youtube: il s'agit de Joul Psycho, qui nous parle de théories de psychologie! Gabrielle aime particulièrement les chaînes de vulgarisation, surtout la vulgarisaton scientifique, et d'autant plus quand celle-ci est faite par une femme (ça fait du bien de voir des filles hors du milieu du maquillage et de la lecture!!)! Elle n'a pas eu le temps encore de regarder toutes ses vidéos, mais en tout cas tout est toujours hyper intéressant, très bien expliqué, et en général lié à des séries/films/éléments de pop culture pour rendre le tout plus fun! Une chaîne qui mérite d'être connue!



Gros bisous à tous et à bientôt!
Gabrielle et Priscila
 

samedi 11 août 2018

Le Livre de l'Ikigai - Bettina Lemke


Bonjour à tous !
Aujourd’hui, je vous propose une chronique qui se situe un peu dans la lignée de celles du Livre du Hygge et du Livre du Lagom (même s’il ne s’agit pas de la même édition) : il s’agit en effet de découvrir des modes de vie venant d’autres pays, et d’apprendre à connaître leur vision du bonheur/du bien-être, qui peut être inspirante. J’avais eu l’occasion d’en apprendre un peu plus sur la culture japonaise en lisant La Magie du rangement, et c’est ce qui m’a donné envie de me pencher sur ce nouveau livre.

Le résumé et l’introduction du livre étaient très prometteurs ! Ils nous faisaient en effet miroiter toute une réflexion sur le sens de la vie et autre questions métaphysiques, qui ont su me parler ! D’autre part, était décrite toute une vision de la vie où psychique et physique sont entremêlés (être bien dans sa tête pour être bien dans son corps), avec laquelle je suis très en accord également. Bref, j’entrais dans ma lecture avec beaucoup d’enthousiasme et d’optimisme !
Mais très vite… pouf, tous mes espoirs sont retombés. Le Livre du Ikigai nous présente une vision des choses très bateau, où à la question « Quel est le sens de la vie ? » on nous répond (en gros) « C’est profiter des petits bonheurs de la vie ! »… C’est peut-être mes études en philo qui biaisent mon point de vue, mais ce genre de réponses me hérissent le poil ! Non, « profiter des petits bonheurs de la vie », d’un point de vue logique, ne répond pas du tout à la question « Quel est le sens de la vie ? » ! Si des tas de penseurs se sont penchés sur la question de notre raison d’être, sur la vanité de notre existence, sur l’absurdité de la vie humaine, sans y avoir trouvé de réponses, ce n’est pas pour rien… Et là, Bettina Lemke tombe directement dans le divertissement pascalien… Ça m’énerve. Mais je pense que cela est dû en partie à un problème de traduction du mot « ikigai » : je pense qu’ils ont dû traduire « raison de vivre » par « sens de la vie » (ce qui me semble, à moi, radicalement différent, mais bon apparemment pas pour tout le monde).

Mais enfin : si on oublie le côté « sens de la vie » (dommage, vu que c’était ce qui était promis dans le résumé), pour se focaliser sur le côté « raison de vivre », alors là ce livre prend tout son sens et son intérêt ! Je suis tout à fait d’accord avec les 4 points de l’Ikigai qui y sont expliqués, et qui sont pour moi en effet le meilleur moyen d’avoir une vie professionnelle épanouissante !
J’ai bien aimé également le concept de la seconde partie du livre : il s’agit d’exercices pour « trouver son Ikigai », et je trouve ça très pertinent dans un livre de développement personnel ! C’est en effet une bonne idée, dans ce genre de livre, d’allier la pratique à la théorie, un peu comme du « coaching », alors que d’habitude ces deux parties sont séparées en livres différents. Cependant, si j’encourage fortement le concept, je suis beaucoup moins emballée par les exercices en question qui sont proposés… Il s’agit de répondre à des questions, souvent très bateaux et très niaises, qui relèvent (d’après moi) un peu de la psychologie de comptoir… Peut-être à part la partie « Gratitudes » et la partie « Objectifs », qui me parlent davantage et me semblent plus intéressantes.

En réalité, je suis assez déçue de ce livre, qui est selon moi un gros coup marketing… Il n’y a rien de bien miraculeux d’apporté, on n’apprend rien de bien nouveau, il s’agit surtout de règles de bon sens quoi… Même si il y a quelques bonnes idées, elles sont noyées au milieu d’un blabla marketing très agaçant : entre l’histoire mystique des habitants de l’île, le recours systématique à des figures d’autorité via des citations (« Ah bah si c’est Mark Twain qui l’a dit ça doit être vrai, hein ! »), et surtout cette histoire bidon avec Socrate sortie de nulle part… J’ai l’impression que les auteurs de livres de développement personnels se fichent un peu des lecteurs en ce moment.

4/10

Votre note ? Votre avis ?



Hello :)
On se retrouve aujourd'hui pour une double chronique, c'est plutôt rare que Gaby et moi postions une chronique en même temps x)  Je ne vais pas vous refaire le speech, Gaby a très bien présenté pourquoi nous avions choisi de lire ce livre puisque, vous le savez peut être, nous avons toutes les deux lu ces ouvrages. Alors oui, la chronique de Gaby va constituer une référence pour moi ici.
J'avais un peu de mal à trouver les mots pour dire ce que je pensais de cet ouvrage avant de lire sa chronique.

Pour ma part, si mon avis converge avec le sien, ce n'est pas vraiment pour les mêmes raisons. Il faut d'abord que je vous avoue avoir lu ce livre en deux partie, en deux semaines distinctes. Comme Gaby j'avais trouvé le résumé intéressant, un mode de vie et de pensée à appliquer au quotidien. C'était plus que tentant, un peu plus poussé que le bonheur de vivre à la danoise ou du lagom suédois. Sauf que le soufflet retombe vite à plat !
Si l'histoire d'Okinawa m'a moins surprise que Gaby, je suis tout de même consciente que cet état d'esprit ne suffit pas et cela n'explique pas la totalité de la longévité des habitants de cette île. Si leur bien être et leur Ikigaï joue un rôle, d'autres choses plus "concrètes" telles que l'alimentation jouent pour beaucoup.
Quant aux solutions et explications proposées, on retombe malheureusement dans le déjà vu, remâché, rabâché par les livres de développement personnel que l'on trouve déjà sur le marché. Rien de nouveau. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai du mal, un jour après avoir terminé l'ouvrage à vous ressortir ce que j'ai lu dans les parties explicatives du Ikigaï, de la façon de trouver et exploiter son Ikigaï.... Je suis totalement passée à côté, dans le sens où rien ne m'a marqué.

Par contre, contrairement à Gaby j'ai beaucoup aimé la partie exercice, ce côté introspection pour connaître ce que nos rêves inconscients, nos préférences d'enfants peuvent révéler sur ce que nous aimons et voulons vraiment. Ce qui nous fait sentir heureux, ces "thèmes" récurrents qui reviennent dans les choses que nous apprécions vraiment ! Cependant passé ces parties exercices qui m'ont vraiment marqué, le livre n'est pas plus riche d'enseignement originaux.

Bref, un résumé marketing qui vous promet la solution miracle mais qui ne révèle pas grand chose de plus que l'on ait déjà vu. Une méthode néanmoins sympa pour pratiquer une introspection positive et peut-être mettre le doigt sur notre Ikigaï.

5, 5 / 10
Votre note ? Votre avis ?

vendredi 10 août 2018

Wayward Pines - Blake Crouch



Bonjour ^^
Aujourd'hui je vais vous parler d'un roman assez coup de poing !! C'est carrément un gros thriller bien péchu qui vous fera retenir votre souffle que j'ai découvert ! J'étais tombée sur ce livre un peu par hasard sur internet et quand Milleca me l'avait proposé en troc je n'avais pas hésité ! 
Si vous connaissez un peu la série Twin Peaks, l'ambiance vous plaira forcément: l'auteur lui même ne cache pas que c'est la forte impression de la série qui lui a donné envie d'écrire un roman pareil ! Mais attention, âmes sensibles s'abstenir.

Je dois vous dire que ce roman ne m'a pas ménagée et que j'avais parfois du mal à atterrir. Mes collègues de la pharmacie (je travaille cet été) m'ont vu arriver totalement muette, les sourcils froncés, plongée dans mes pensées, à tel point qu'ils m'ont demandé si j'allais bien XD
C'est parfois d'une violence extrême, d'une violence presque gratuite dans le contexte et c'est dur. Dur d'imaginer un tel carnage parfois, autant vous le dire !
Mais le pire dans tout ça c'est d'être aussi malmené que le personnage d'un point de vue mental: on est aussi perdu que lui, c'est horrible ! Vraiment, je tentais de percevoir des indices, j'ai chercheé: réalité parallèle, dystopie grandeur nature... difficile de savoir. Si il y a des indices, vous êtes trop perturbés pour vous douter d'un truc pareil, personnellement, je ne m'attendais pas à ça !

Je ne me suis pas particulièrement attachée aux personnages mais c'est vraiment cette ambiance et le fait qu'on vous mène par le bout du nez qui vous fait accrocher profondément à l'histoire. Comme Ethan vous avez l'impression de devenir fou, comme lui vous hésitez entre fuir et avoir des réponses ! Et je me suis pris une claque !! Clairement !

J'aurais du mal à avoir un avis franc sur l'écriture, c'est bien écrit et c'est surtout bien mené: l'ambiance, l'ambiance, l'ambiance et l'intrigue font tout ! Il aurait pu y avoir des défauts à l'écriture que je serais passée à côté xD
Cette chronique est plus courte que je ne le pensais mais c'est vraiment la sensation brute qui primera dans votre lecture donc je ne peux pas vous en dire plus.

Par contre je ne pense pas lire la suite, d'abord parce que le troisième tome n'a pas été traduit en France et ensuite parce que cette fin me suffit ;)

9 / 10
Votre note ? Votre avis ?

jeudi 9 août 2018

Au Bonheur des dames - Emile Zola


Bonjour à tous !
On se retrouve aujourd’hui pour la chronique de mon 3ème Zola : c’est un de mes romanciers préférés, même si je n’avais lu jusqu’alors que Germinal et Thérèse Raquin (que j’avais adorés !). Je possédais depuis un moment déjà Au Bonheur des dames dans ma bibliothèque, et c’est Priscila qui m’a choisi ce livre à lire pour le mois de juillet, ce que j’ai accepté avec grand plaisir ! Sans surprises, ce fut une très bonne et très rapide lecture !

Zola nous plonge dans le Paris de la fin du 19ème siècle, et nous montre la modernité à l’œuvre : l’arrivée des grands magasins (les ancêtres des centres commerciaux), mettant à l’épreuve les petits magasins spécialisés (chapeliers, couturiers, bottiers…). J’ai été ravie d’en apprendre davantage sur cet aspect de l’histoire auquel on s’intéresse peu, d’autant que je savais que Zola avait fait beaucoup de recherches avant d’écrire son roman ! C’est de plus un sujet qui me touche particulièrement, puisque je m’intéresse de plus en plus à tout ce qui concerne la surconsommation, et ce roman en fait justement la genèse : le début du prêt-à-porter qui permet d’avoir tout, tout de suite ; le début des achats plaisirs et non plus de simple nécessité ; la règle du client roi ; le début du capitalisme ; la vision de la femme de Mouret (le propriétaire du magasin) comme de la simple coquetterie à exploiter… Vous connaissez la chanson ^^

Concernant l’écriture, j’ai bien aimé le point de vue authentique et sans jugements de Zola. Ça sent le vrai, on est confrontés à des réalités crues et violentes, et il n’y a pas de parti pris : l’auteur voit seulement apparaître, impuissant, le monstre de la modernité en marche qui nous écrase si on ne suit pas.
C’est un peu pour ça que je préfère Zola à Balzac : chez Balzac, j’ai l’impression que tout est exagéré, hypertrophié, enjolivé, on n’y  croit pas ; tandis que Zola nous donne une réalité, certes triviale mais à mon goût beaucoup plus intéressante ! Et je vous l’avais déjà dit, les longues descriptions de Bamzac me sont de plus en plus ennuyeuses, surtout quand on connait l’efficacité de la parole de Zola !

Bref, un livre qui se lit très bien, qui peut intéresser tout le monde (surtout que de l’action et des rebondissements, il y en a !) ! Il m’a d’ailleurs donné envie de lire tous les Rougons Macquart un de ces jours, mais dans un autre édition (puisque, comme vous pouvez le voir, la mienne ne donne pas vraiment envie :p) !

9/10
Votre note ? Votre avis ?


mardi 7 août 2018

Les chroniques de St Mary's T1 - Jodi Taylor



Hello :)
Aujourd'hui je vous retrouve pour la chronique d'un roman que j'ai emprunté à la bibliothèque, j'avais trouvé le résumé plutôt sympa. Faut dire que le concept du voyage dans le temps pour une fan de Doctor Who est vraiment très tentant; d'autant qu'on se retrouve dans une organisation universitaire en compagnie d'historiens chevronnés.
Je n'avais jamais entendu parler de cette auteure ni même de cette série qui est sortie très récemment en France et dont le second tome paraîtra cet automne. C'est une série anglaise qui contient de nombreux tomes déjà dans les pays anglophones. 

Je me suis donc plongée sans a priori dans la série même si une petite note de l'auteur au début du livre m'a un peu fait peur: l'auteur s'excuse parce qu'elle a tout inventé et demande aux historiens et scientifiques de ne pas l'insulter ! J'avais donc un peu peur mais dans sa globalité le roman semble faire part de faits historiques et scientifiques (pour un livre de fantasy) tout à fait probables !
J'ai découvert un personnage plutôt sympa, avec un certain franc-parlé, pas nunuche pour deux sous et ultra enthousiaste dans ce qu'elle découvrait. On découvre d'ailleurs toute une palette de personnages intéressants qui ont chacun leur rôle à jouer et qui se révèleront importants pour la suite de l'histoire.

Je ne vais pas vous en dire trop concernant ces voyages, disons que j'ai plutôt aimé retrouver certaines lois un peu immuable du voyage dans le temps, et qu'il est toujours sympa de voir des personnages évoluer à une autre époque. Pour le coup j'ai trouvé un peu facile le côté "Jurassic Park" pour un premier volet mais bon.
Concernant la narration, elle est plutôt efficace, parfois même trop efficace et pas assez subtile. Le personnage principal raconte son histoire et nous sort quelques phrases comme "Mais bien sur rien ne s'est passé comme prévu." pour nous mettre en garde sur les péripéties à venir. J'ai même trouvé que l'auteure n'était pas assez subtile quand elle essayait de distiller subtilement des indices ou anomalies que le personnage relèverait sans comprendre ou y faire attention. Clairement c'est aussi subtil qu'un objet ou personnage brillant dans un jeu vidéo pour vous annoncer une quête xD

Ce qui est intéressant aussi c'est que l'auteur ne plonge pas dans le romantisme nunuche avec son personnage, elle est directe et ne se gêne pas et c'était plutôt sympa ! Le reste de l'intrigue est intéressant et on sait que de nombreuses aventures nous attendent!

Une agréable découverte, à voir pour la suite ;)

7,5 / 10
Votre note ? Votre avis ?