mardi 17 janvier 2023

Lore de Alexandra Bracken


 


Dernière lecture de l'année dans le cadre des lectures communes proposées sur Bee-bliothèque, j'étais plutôt mitigée en démarrant ce roman. Couverture sublime, one shot, ça c'est top mais la mythologie, ça n'a jamais été trop mon truc en lecture ... jusqu'à maintenant.


 ➤ Une histoire qui démarre sur les chapeaux de roues !
 Le contexte mythologique proposé par l'autrice n'est pas de tout repos mais le moins qu'on puisse dire c'est que la vie de Lore non plus ! Dès les premiers chapitres on est emporté dans le tourbillon de vie, de colère et de tristesse de cette jeune orpheline. Son quotidien va basculer une énième fois lorsqu'elle retrouve Athéna blessée sur le pas de sa porte, la plongeant dans un passé auquel elle avait tourné le dos. Dès lors, c'est une véritable course contre la montre qui se lance et qui induit un enchaînement d'actions et de rebondissements. J'ai adoré le rythme de cette intrigue qui nous laisse peu de répit !


➤ Des personnages nombreux mais attachants
Dans cette histoire mêlant passé et présent, différentes lignées et des changements de divinités, il y a forcément une multitude de personnages qui apparait. Ce n'est pas toujours évident de retenir l'allégeance ou les liaisons entre tous les personnages, ce qui en fait à mes yeux un livre auquel il faut consacrer du temps pour éviter de passer à côté de l'histoire. 

L'avantage de cet univers avec ses croyances, l'éducation guerrière et les enjeux souvent mortels qui lui sont propres, c'est que les personnages sont matures. D'ailleurs les héros ne se lancent pas dans une rébellion vengeresse aveugle mais ils ont une véritable prise de conscience qui s'est faite dans la douleur, ce qui les rend très attachants pour les lecteurs, chacun à leur manière.

Pour les plus frileux je vous rassure, pas besoin de s'y connaître particulièrement en mythes et légendes pour s'immerger complètement dans l'univers. Alexandra Bracken nous offre une plume simple et efficace, des personnages attachants, beaucoup d'actions et de rebondissements dans les jeux de pouvoir, c'est donc une très bonne lecture que je recommande ! 






Comme vous l'a dit Milleca au dessus, nous avons lu ce livre pour les LC de Bee-bliothèque. J'avoue que j'avais craqué à sa sortie car en tant que grande fan des Percy Jackson, une nouvelle histoire mêlant monde moderne et mythologie grecque ne pouvait que me tenter ! 


Quelques difficultés à entrer dans l'histoire:
Pour ma part, j'ai eu quand même quelques difficultés à rentrer dans cette nouvelle histoire, non pas que l'univers soit compliqué en particulier. On y découvre un monde où les dieux grecques ont été puni et envoyé sur terre pour réaliser tous les sept ans une sorte de Hunger Games grandeur nature mêlant pouvoir des dieux et immortalité à la clé. Un concept assez intéressant qui change un peu de ce qu'on a l'habitude. Pourtant, allez savoir pourquoi, j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire malgré l'arrivée d'Athéna, une de mes divinités préférées du Panthéon Grec. 


➤ Un bon rythme
Malgré tout, passé les cent ou peut être cent cinquante pages, l'histoire prend son rythme et j'ai commencé à accrocher un peu plus et à vouloir savoir ce qu'il allait se passer. Néanmoins, je n'ai pas réussi à m'attacher totalement aux différents personnages. Je sentais arriver la grosse trahison à plein nez et je ne savais plus trop à qui me fier. Lore est entouré de beaucoup de gens et on comprends vite qu'il y a des secrets derrière le passé qu'elle veut bien évoquer. Les deux dernières parties se laissent par contre facilement dévorer et j'avais plutôt hâte de finir le roman. 
J'ai tout de même apprécié l'évolution de Lore et notamment tout l'aspect psychologique auquel elle doit faire face tout au long du récit, que ce soit ses peurs ou sa culpabilité ! 


➤ De la mythologie en veux-tu, en voilà ! 
Alors pour le coup, je n'ai absolument pas du tout était déçue par l'univers de l'autrice. Alexandra Bracken maitrise très bien son univers et c'était franchement agréable de reprendre une lecture comportant de la mythologie grecque. Encore une fois, comme je le disais plus tôt, surtout si ça tourne autour d'Athena. 


Une bonne découverte pour ma part même si cela n'est pas un coup de coeur, je lirais probablement les autres romans de l'autrice si ils sont publiés en France :) 


7.5 / 10
Votre note ? Votre avis ? 

mardi 10 janvier 2023

Bilan littéraire 2022 - Babelio

Une nouvelle année démarre ! Nous espérons que l'année 2022 a été belle et surtout que l'année 2023 sera encore plus heureuse pour vous !

Au Boudoir, c'est l'heure de faire le bilan de l'année écoulée et cette fois nous avons décidé de répondre au tag de Babelio pour faire le point.

 


 1. Votre Dernière Lecture : Conversion de Katherine Howe

2. Le nombre de livres lus : 47 seulement, un petit échec pour moi cette année mais qui s'explique par les nombreux projets et changements dans ma vie

3. Coup de coeur : Les Autres de Sandra Moyon qui fut une excellente découverte et Vampyria tome 3 de Victor Dixen, une saga qui me tient à coeur !

4. Auteur découvert : Sandra Moyon et Ray Bradbury (avec Fahrenheit 451)

5. Le genre le plus lu : d'après Livraddict (@Sapereaude) surtout des mangas et comme d'habitude beaucoup de fantasy xD

6. Prochaine lecture : Finir Lore d'abord puis je passerai à La cité des songes de Georgia Caldera pour Bee-bliothèque

 

 

1. Votre dernière lecture : Mercy Thompson tome 12 de Patricia Briggs

2. Le nombre de livres lus : 31 ! je ne m'attendais pas à si peu, c'est décevant aussi pour moi ^^'

3. Coup de coeur : J'ai été chanceuse, il y en a eu beaucoup et souvent grâce aux lectures communes de Bee-bliothèque ou celles perso avec Priscila ! Voici donc ma petite sélection : Un palais de flammes d'argent de Sarah J. Maas (ACOTAR tome 4), Les oubliés de l'Amas de Floriane Soulas, Iron Widow de Xiran Jay Zhao, Les Autres de Sandra Moyon et pour finir j'avais envie de mettre l'accent sur un roman que j'ai trouvé très original : Sorcery of thorn de Margareth Rogerson.

4. Auteur découvert : Franck Thilliez est celui qui marquera cette année 2022 !

5. Le genre le plus lu : la fantasyyyyyy :D

6. Prochaine lecture : après La cité des songes de Georgia Caldera (ma lecture en cours), j'hésite encore entre Alpha et oméga tome 1 de Patricia Briggs (pour mon nouveau challenge personnel de 2023) ou Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi pour avancer dans ma PAL du Cold Winter Challenge.


N'hésitez pas à nous donner vos réponses en commentaire et à reprendre ce tag sur vos propres blogs/chaînes littéraires ! :D

jeudi 5 janvier 2023

Jeudi en série n°101

 




C'est quand même drôle de se dire que le numéro 101 des Jeudi en série est le premier de l'année 2023 !


Mercredi
Je vous en avais parlé l'an dernier (haha blague nulle), j'avais commencé et quasiment binge-watch la série Wednesday sur Netflix, autour du personnage de la famille Addams. Comme je le disais dans mon précédent article, la série est très bonne et le personnage extrêmement intéressant bien qu'il s'agisse tout de même d'une série très "teenager". On reste d'ailleurs dans cette ambiance jusqu'à la fin de la série dont la chute était assez prévisible. Je n'ai pas été étonnée du rôle tenue par Christina Ricci et je l'avais senti venir dès le premier épisode ! Néanmoins, j'ai passé un très bon moment ! J'avais fait un parallèle avec The Chilling adventures of Sabrina et je le maintiens, si jamais Netflix fait une suite à la série, j'espère qu'ils ne tomberont pas dans le cercle vicieux de la série avec Sabrina et s'y essouffleront...


 



Le Seigneur des Anneaux: Les Anneaux de Pouvoirs
Malgré le rachat des droits par Amazon, je faisais partie des personnes enthousiastes à l'idée de découvrir la série adaptant les histoires avant Le Hobbit ou Le Seigneur des anneaux ! J'avais d'ailleurs essayé de regarder la série rapidement après sa sortie mais m'étais finalement contentée de regarder le premier épisode sans être vraiment convaincue malgré les très jolies décors de la série ! 
J'ai rattrapé mon retard cette dernière semaine en regardant le reste de la série (qui comporte 8 épisodes d'au moins une heure). J'ai finalement réussi à entrer dans la série et m'attacher aux différents personnages. J'aime beaucoup d'ailleurs le jeune Elrond et son amitié avec Durin ! J'ai retrouvé un parallèle avec la dynamique entre Legolas et Gimli. J'aime beaucoup le fait que la série illustre d'ailleurs l'histoire des nains et leur royaume sous la montagne !  Les révélations du dernier épisodes sont vraiment très sympa bien que j'avais déjà des idées pour les nains et l'étranger qui marche avec les pieds velus ! 
J'espère que la série aura sa suite et j'ai hâte de voir comment cela évoluera. Il va aussi me falloir rattraper mon retard sur les livres de Tolkien puisqu'à part les deux cités précédemment et les deux premiers tomes de Contes et légendes inachevées, je n'ai pas encore lu les autres ouvrages ! 


 




Quels sont vos visionnages de la semaine ?

mercredi 4 janvier 2023

Can't help falling in love tome 1 de Alicia Garnier

 



 Pour le Cold Winter Challenge, j'ai décidé d'enfin découvrir un autre roman d'Alicia Garnier qui m'avait bouleversé avec Will you play il y a quelques années. Comme d'habitude quand je sors de ma zone de confort, j'ai commencé cette lecture avec un peu d'appréhension. Il faut avouer que la situation des personnages principaux me paraissait être un sacré cliché avant même que je démarre cette histoire ... comme souvent, j'aurais dû faire confiance au talent de l'autrice !

Une claque !

Si vous avez également lu Will you play, je préfère vous prévenir que (d'après mes souvenirs), le vocabulaire utilisé pour décrire les scènes et les personnages était quand même moins cru. Avec le recul, je me dis que ça colle parfaitement avec le personnage de Logan qui est un parfait connard arrogant, hautain et franchement détestable. Riley est heureusement moins caricaturée puisque même si elle est fragile, on sent qu'elle a du caractère. Comme je vous le disais en intro, la situation de nos deux protagonistes pourrait faire lever les yeux au ciel et on a l'impression de déjà tout connaître de l'histoire.

Heureusement, Alicia Garnier nous démontre à nouveau son talent par l'intensité émotionnel qu'elle réussit à inclure dans les scènes qui se succèdent. Non seulement on s'attache aux personnages mais on finit par vivre un vrai calvaire quand le sort s'acharne contre eux !

Une construction en deux points de vue

Les chapitres s'alternent entre Riley et Logan. Si je ne suis pas fan de ce genre de construction d'habitude, je dois avouer qu'ici c'est passé comme une lettre à la poste car les personnalités de chacun sont vraiment bien respectées à chaque fois. 

Entre chaque chapitre vous pourrez retrouver une citation d'une chanson avec la traduction au bas de la page. Au départ, je ne regardais pas vraiment et je vous invite à ne pas suivre mon exemple. Non seulement les textes des chansons collent avec l'atmosphère de chaque chapitre auquel elles sont accolées mais si vous poussez la curiosité jusqu'à les écouter, vous verrez que chaque musique a été choisi avec soin pour donner une atmosphère unique aux scènes. Une véritable expérience !

Personnellement, FKA Twigs m'a particulièrement marqué sur un chapitre de Riley et je ne pourrais plus écouter Two weeks de la même manière désormais ...

J'avais oublié ! Je ne me souvenais plus à quel point la palette émotionnelle qui transpire dans les mots d'Alicia Garnier nous emmène loin. J'ai eu chaud, peur, mal au ventre, j'ai été triste et attendrie, j'ai pleuré ... oh oui j'ai pleuré ! Mais même après quelques jours, impossible de me sortir ces personnages de la tête et c'est bien là la preuve que c'est un roman à découvrir !

9,5/10

Et vous ? L'avez vous lu ? Connaissez-vous d'autres romans d'Alicia Garnier ?

lundi 2 janvier 2023

Mercy Thompson tome 12 : l'empreinte de la fumée de Patricia Briggs


 


Voici le 12ème tome qui clôture l'année et mon challenge personne et je me suis à nouveau pris une sacrée claque !

Un climat tendu entre nos deux amoureux fétiches

Dès les premières pages, Mercy annonce la couleur ... Adam est distant, leur couple ne va pas bien mais elle n'en connaît pas la raison ! Certes, il y a eu des chamailleries dans les tomes précédents mais qui étaient induites par l'amour qu'ils se portent et la peur de perdre l'autre. Ici, on sent nettement une différence et ça m'a clairement tenu en haleine pendant 48 heures ! Quelle frustration de ne pas savoir pourquoi Adam se comporte comme ça ni comment arranger les choses ... parce que oui, il FAUT que ça s'arrange !

400 pages sous tension et ce n'est pas fini !

Le pire, c'est que l'éloignement de nos deux protagonistes n'est même pas le centre de l'affaire de ce tome, ce qui ajoute une tension incroyable à la lecture. Cette suite s'inscrit dans la lignée du tome 11 avec les sorcières Hardesty qui réussissent à se faire de nouveaux alliés et à pourrir la vie de la meute. Ajoutez à cela le nouveau caprice d'En-dessous qui crée une porte donnant directement dans le jardin de Mercy et Adam, laissant échapper un fae redoutable, autant dire que régler des problèmes privés n'est pas du tout à l'ordre du jour. 

Une famille toujours plus grande

Je pense que le secret de cette saga réside dans ses nombreux personnages. Peu importe le type de créatures surnaturelles, on a un noyau central dont on suit l'évolution et on en découvre également de nouveaux à chaque fois. C'est tellement bien maîtrisé par l'autrice qu'à aucun moment on ne se sent perdu devant la diversité de profils et le nombre de personnages. Bien sûr il y en a toujours qu'on apprécie plus que d'autres mais globalement il y a un équilibre que personnellement j'apprécie beaucoup et qui joue énormément sur mon attachement à cette saga.

Comme souvent, l'autrice nous donne une vraie fin (ce que j'apprécie toujours autant) sur la plupart des affaires en cours, MAIS ! On sent que quelque chose d'énorme se prépare. Je salue à nouveau le talent de Patricia Briggs qui, après 12 tomes, réussit encore à rebondir, à nous faire découvrir de nouveaux personnages et à intensifier les ambiances de peur, d'amour et de guerre qui grondent doucement. J'ai hâte de dévorer le tome suivant !

mardi 27 décembre 2022

Conversion de Katherine Howe

 





Sorcières et Salem, que demande le peuple ?
Il y a quelques années je suis tombée sur ce roman. Je ne sais plus vraiment comment et je ne sais même plus vraiment comment je me le suis procurée. Toujours est-il, qu'à l'époque, me semble-t-il, le roman m'avait intéressé parce qu'il parlait de Salem et donc du procès de sorcières qui a eu lieu dans la même ville au XVIIème siècle. L'histoire en faisait un parallèle avec le monde moderne, à savoir 2012, où dans un lycée des jeunes filles commençaient à développer des symptômes étranges. 
Autant vous dire que pour quelqu'un qui a fait sa thèse sur les plantes de sorcières , il ne m'en fallait pas plus pour craquer. Je m'attendais donc à parler de sorcières, de vrais cas de sorcelleries qui ont inspiré toutes les légendes qui tournent autour de ce malheureux évènement.


➤ De l'importance de regarder les genres
Et là, vous vous dites: "Mais Priscila, où-es ce que tu as vu qu'il s'agissait d'un roman de fantasy ou fantastique ?". Nul part. Je n'ai même pas regardé le genre pour tout vous dire. Alors, qu'elle ne fut pas déception quand je me suis rendue compte que je n'aurais pas le droit à mes histoires de sorcières et de magie mais bien à l'un des théories du drame qui s'était joué à Salem à l'époque. Que l'on parlerait, en fait, d'un fait divers ayant véritablement eu lieu aux USA en 2012 et qui aurait inspiré l'auteur. Un Drame, rien de plus qu'un drame où la psychologie des personnages et la pression qu'ils subissent est au cœur de l'intrigue. 
Ma lecture en a été fastidieuse, le livre présente des longueurs. Si les éléments du fait divers se mettent en place assez rapidement, l'intrigue n'en est pas moins longue. J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire et m'attacher aux personnages.

Fait divers et recherches universitaires
Le roman est basé sur un moment de vie de l'autrice. Alors qu'elle faisait justement des recherches sur Salem et sur la pièce de théâtre qui est évoquée dans le roman, l'autrice a entendu parlait de ce fait divers étonnant où les jeunes filles d'un même lycée étaient victimes d'une sorte d'épidémie de la maladie Gilles de la Tourette. Elle avait alors suivit l'évènement et l'histoire parallèle entre les difficultés des jeunes filles de Salem et celles, stressées par les examens et l'entrée à l'université de cette ville aux USA avait fait naitre Conversion


Je terminerais sur le fait que le roman avait pour moi de nombreuses longueurs qui ont vraiment ralenti ma lecture, la coupure avec les éléments du passé évoqué via la pièce et la fiction n'ont pas aidé. La chute est bâclée sur deux, trois courts chapitres de fin et certains éléments tombent comme des cheveux sur la soupe, je pense notamment aux sms que reçoit l'héroïne dont la révélation du commanditaire tombe totalement à la trappe où l'implication de la famille qui y passe aussi.  Une déception qui aurait peut être pu être évitée si j'avais fait attention au genre. 



6 / 10 
Votre note ? Votre avis ?