jeudi 17 septembre 2015

La planète des Singes - Pierre Boulle



 ______________-L'avis de Priscila-______________ 
Bonjour,
Chronique un peu tardive cette fois, elle n'a malheureusement pas été rédigé à la suite directe de la lecture car je n'ai malheureusement pas eut le temps entre la fin de mon stage et la reprise des cours... Une semaine intensive où j'ai à peine pu lire 20 pages des Hauts de Hurlevent (je n'avance pas beaucoup depuis la fin des vacances ; je n'ai d'ailleurs pas beaucoup avancé dans ma PAL ^^ »).

Parlons de ce livre, je l'avais choisi parce qu'il me fallait un petit livre de poche pour lire dans le bus pendant le trajet entre chez moi et mon stage. C'est le seul qui me tentait. J'avais déjà essayé de le lire au début de l'été mais avait laissé tomber au bout de 4-5 pages, je n'arrivais pas à accrocher (je ne devais pas être dans les dispositions morales pour lire ce livre). Je l'ai donc repris il y a plus de 15 jours et j'ai vraiment accroché.

Le style de l'auteur n'est pas compliqué, c'est assez simple à lire. Peut être les tournures sont justes significatives de son style, il se distingue un peu d'autre romans que j'ai pu lire sans être magistral. Le seul problème que j'ai éprouvé pendant cette lecture c'est parfois le manque d'ahurissement du personnage qui avait lors de certains passage une trop grande facilité à accepter les choses. Ce qui est peut être dommage est la trop grande similitude entre nos sociétés. La théorie développé n'est pas mauvais mais le fait est que ce sont deux planètes différentes, imaginé qu'une société simienne identique à la notre ai pu se développer est un peu décevant. Je trouve que l'auteur aurait pu se permettre plus de liberté (améliorer certains points de cette société, changer les normes architecturales bien plus profondément etc).

Néanmoins, ce livre est une excellente découverte, une sorte de coup de poing qui m'a fait réfléchir. Le lecteur peut en effet ressentir l'horreur de la chasse à l'être humain, de son utilité en tant que cobaye, comme un simple « animal ». Mais n'est-ce pas ce que nous faisons, nous être humain, prendre du plaisir cruel à la chasse, utiliser des animaux (rats, chiens, singes) pour expérimenter des réactions, des médicaments, comprendre leur comportement avec toutes les dérives que cela peut entraîner. Ce livre nous fait voir que nous aimerions pas subir ce que nous pouvons faire subir aux autres formes de vie !
La fin est prévisible mais tellement excellente, j'ai de plus aimé la dernière page et j'imagine qu'à l'époque où ce livre est sorti, le lien entre le début et la fin a du provoqué une certaine surprise chez les lecteurs !
Une très bonne découverte, n'hésitez pas à le lire ;)

9 / 10

Votre note ? Votre avis ?


2 commentaires:

  1. Tu me donnes envie de découvrir ce roman dont j'ai déjà entendu parler :)

    RépondreSupprimer
  2. Oh je le note, ton avis m'intrigue :)

    RépondreSupprimer