jeudi 4 mai 2017

Le Pacte des Marchombres - Pierre Bottero



 ______________-L'avis de Priscila-     __________
Bonjour !
Aujourd'hui, je vous retrouve pour vous parler d'une trilogie un peu particulière et chère à mon cœur et à mon âme : Le Pacte des Marchombres de Pierre Bottero, auteur dont vous avez déjà du croiser ou entendre parler des titres au moins une fois.

Contrairement à Gabrielle, et bien que je sois d'accord sur le fait que les livres de Pierre Bottero font parti de mes livres « doudous/thérapie », je vais quand même revenir un peu sur les points qui font que cette trilogie et les livres de Pierre Bottero en général, prennent une place importante chez moi. J'y accorde aussi une note, car même si je ne peux pas être objective, c'est certain, j'avais envie d'y apposer une note qui serait un reflet de ma satisfaction à la lecture de ces livres.

Il faut que je commence cet article, car ce ne sera pas une chronique, en vous parlant de mon parcours de lectrice. J'étais une enfant à l'imagination débordante mais la lecture était un exercice revêche auquel je ne me soumettais que par obligation malgré une famille de lecteur plutôt assidus (ou du moins essayant de le faire croire ;) ). J'ai dédaigné la lecture-plaisir jusque très tard, soit après mes 11 ans je crois, juste avant mon entrée au collège.
Ce sont les livres de Pierre Bottero qui m'ont ouvert ce monde riche de possibilités et de découvertes, mais aussi l’indécrottable obstination de ma mère à me faire découvrir La Quête d'Ewilan, D'un monde à l'autre qu'elle avait acheté dans cette librairie de la côte lors de nos vacances saisonnières.
Je voyais mal ma mère lire du fantastique, et je ne voyais guère ce qu'elle trouvait à ce bouquin avant de me plonger dedans avec avidité et d'y découvrir Camille/Ewilan auquel je me suis identifiée rapidement.
Je ne saurais vous décrire les sentiments qui m'ont animés mais ça a été l'un des plus grands bouleversements de ma vie, et je ne serais pas là si il n'y avait pas eu Pierre Bottero et la force de ses mots.

Très vite, il m'a fallu lire ses autres livres et découvrir d'autres univers livresques. J'ai donc enchaîné sur Les Mondes d'Ewilan et Le Pacte des Marchombres qui a été le second bouleversement dans ma vie (Je n'ai lu la trilogie L'Autre que sur le tard). Cette découverte m'a permi de découvrir une autre philosophie, mais aussi un nombre incroyable de personnes qui ont fait quelques bouts de chemin sur la vie à mes côtés. Il a fallu attendre 2008 pour la sortie du dernier tome du Pacte des Marchombres, pour terminer cette saga qui m'avait tant apporté. Mais il y a une chose que j'ai retenu avec cet univers, c'est qu'une saga ne s'arrête pas avec le dernier tome. Elle continue à vivre avec nous. Et c'est ce que j'aime chaque fois que je replonge dans ces livres, je repars en voyage, comme on repars en vacances. Je redécouvre des aspects que je n'avais pas encore vus, je surprends des détails qui m'avait échappés, je redécouvre ce que j'avais oublié, je retrouve une famille.
C'est surement ce qui fait que Gaby et moi qualifieront ces livres de «feel-good », non pas pour leur histoire mais pour tout ce que les livres ont su nous apporter et nous apportent encore.

Un mot enfin sur l'écrit. Pierre Bottero manie les mots avec beaucoup de sagesse et de précision: à l'instar des Marchombres, ses phrases sont des flèches qui atteignent leur cible, ou des vents qui vous poussent loin en avant. J'ai l'impression (et là je ne suis pas objective) que jamais je ne retrouverai une plume avec un tel effet.

«Les mots sont des armes, les mots sont des dons, les mots ne se gaspillent pas. »

10 / 10
Votre note ? Votre avis ? 

2 commentaires:

  1. En ce moment, Pierre Bottero est partout et il faut vraiment que je me bouge pour le découvrir ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je suis tout à fait d'accord avec toi. Le pacte des marchombres est la saga qui m'a le plus marqué de par son univers et ses personnages. Je ne me lasserai jamais de la conseiller à mes proches puisque, d'après moi, elle n'est pas assez connu et devrais l'être dix fois plus ! *_*

    RépondreSupprimer