mardi 16 janvier 2018

Chronique film: Iron Man



Hello !
Je vous en ai parlé en début de semaine: dans le cadre du Challenge ou Marathon Marvel (qui consiste à regarder, une fois par semaine, un film du Marvel Universe dans l'ordre chronologique) j'ai regardé cette semaine le premier volet des aventures de Iron Man avec le génialissime Robert Downey Junior !

C'est un film que j'ai vu pour la première fois il y a très très très longtemps, peut-être même très peu de temps après sa sortie (en DVD je crois) et j'ai tout de suite accroché ! Il faut dire qu'à part les X-men, très peu de super-héros m'intéressaient, je n'avais pas suivi les différents Spider-man, je n'avais jamais vu les anciens Superman, je ne suivais déjà plus la franchise Batman, j'avais regardé quelques films mais sans plus... Et ce boulet de canon est venu tout exploser, littéralement !
Vous l'avez compris, dès mon premier visionnage, j'ai adoré ce personnage et le scénario du film ! On s'éloignait déjà de ces héros nés pour sauver l'univers, persuadés que faire le bien est la raison de leur existence. Non, on a un multi-milliardaire égocentrique, acerbe et arrogant qui fabrique et vend des armes à ne plus en savoir compter ! Et c'est cool ! Enfin, c'est cool dans le sans où on tombe pas directement dans la mièvrerie des héros basiques.

Vous le savez aussi je pense si vous suivez mes chroniques depuis un moment, je voue un culte à ce genre de personnages arrogants, inaccessibles, qu'on bafferait dans la vraie vie mais qui font preuve d'un génie presque badass et vraiment sexy à chaque fois ! Je ne citerai pas de noms de personnages, vous en avez forcément en tête xD

D'ailleurs, le film nous présente directement le personnage comme tel: une belle musique rock, un milliardaire en costume hors de prix dans un 4x4 militaire revenant d'une vente de missile et qui se fait attaquer à coup d'engins explosifs ! J'adore ce début, il fait mouche à chaque fois et c'est vraiment chouette! Puis vient l'avant, ce qu'il se passe, le cheminement, les révélations, les trahisons...
Ponctué d'humour acide, de coups de génie, d'ambiguïté... Ça marche à 200% sur moi xD
J'ai tellement aimé ce film, que j'ai probablement vu 3-4x depuis, que je me prépare à rire avant les passages drôles, ou que les piques acerbes de Tony me font hurler de rire !

J'adore Robert Downey Junior dans ce rôle, il est fantastique, il a un visage qui se prête très bien à ce rôle: les mimiques parfaites, c'est bluffant! C'est tellement bluffant qu'on croirait qu'il ne joue pas ! Cette impression s'est carrément renforcée quand j'ai vu les deux films Sherlock Holmes xD Même si j'ai peur que ça ne reste qu'une impression, et heureusement xD
Les autres personnages s'illustrent moins mais ce film permet de mettre en place tout l'univers Avengers qui se dessinera ensuite avec l'arrivée de deux personnages cultes et des clins d’œil aux volets suivants ! Marvel asseyait déjà sa franchise et ça marche du tonnerre !
Le scénario est d'autant plus intéressant qu'il fait écho (encore aujourd'hui malheureusement) à l'actualité en matière de groupuscules terroristes et de guerre civile ou non.
Visuellement, j'ai toujours trouvé ce film très propre et je n'ai rien à redire aux effets spéciaux: Marvel a toujours su rendre un travail de qualité quant aux moyens qui étaient à sa disposition !

Un premier volet toujours aussi cool !

9 /10
Votre note ? Votre avis ?


lundi 15 janvier 2018

Croc-blanc - Jack London



Hello !
Je vous retrouve aujourd'hui - en ce début de nouvelle année et donc : Bonne année ! - pour vous parler d'une de mes lectures du Cold Winter Challenge, organisé par Margaud Liseuse. J'avais choisi Croc Blanc puisqu'il fait partie des romans du genre Nature Writing et cela faisait longtemps que j'avais envie de lire un livre écrit par Jack London. J'avais L'appel de la Forêt sur ma liseuse, mais la couverture grise enneigée de Croc-Blanc me faisait un peu plus de l'oeil !
Vous le savez peut être, mais le 24 décembre est passé à la télévision française, sur France 3 exactement, Iditarod, la dernière course de Nicolas Vanier, un film documentaire retraçant avec Nicolas Vanier son parcours sur cette légendaire course du Grand Nord. Je finissais alors La Bibliothèque des cœurs cabossés et comme Nicolas Vanier parlait des romans de Jack London qui avaient bercé son enfance, j'ai décidé de choisir Croc Blanc comme lecture suivante !

Il faut savoir que je ne connais pas grand chose de l'univers de Jack London, et si j'ai dû voir des morceaux des adaptations cinématographiques, à part savoir que ça se déroule souvent dans le Grand Nord et que l'Homme est souvent confronté à la nature, je ne savais rien.
J'avais soif de grands espaces, de courses et de chiens de traîneau et Croc-Blanc a en partie satisfait ce besoin ! J'ai mis un peu de temps à lire ce roman malgré la grosse police d'écriture.
La première partie est très dure, très très dure. On y découvre deux êtres humains, perdus dans le Grand Nord et poursuivis par une meute de loups affamés et décharnés, qui ont soif de sang et un appétit dévorant. Peu d'êtres vivants (hommes et chiens compris) en réchapperont. C'est vraiment angoissant, on craint les loups de jours en nuits pendant tout le début du récit. C'est terrifiant.

Puis on suit la louve, la dominante, la mère de Croc-Blanc: l'histoire nous conte son parcours, jusqu'à la naissance de Croc-Blanc, puis l'apprentissage de celle-ci. Le retour de la louve chez les Hommes avec Croc-Blanc, la découverte de ces « Dieux » pour lui. C'est intéressant, Jack London développe une conscience aiguë chez ces animaux: ils comprennent, ils apprennent de leurs expérience, jamais ce ne sont des personnages abrutis et c'est agréable. J'ai beaucoup aimé les passages où il développe la conscience de Croc-Blanc et sa compréhension de son monde, sa façon de percevoir le monde, sa façon de communiquer.
J'ai beaucoup aimé la construction des relations entre les animaux: ce n'est pas tout rose, c'est un reflet de la réalité et des instincts les plus primitifs des animaux comme des Hommes, les plus primitifs et parfois pas les plus « humains » dans le sens "humaniste" du terme... L'Homme est un animal comme les autres, plus « puissant » aux yeux de Croc-Blanc, mais pas plus digne à nos yeux.
On y retrouve aussi une loi difficile et pas forcément juste : la loi du plus fort, la loi de la survie et surtout la loi de l'évolution. Jack London rappelle à chacun dans son roman que peu importe notre espèce, nous devons nous adapter pour survivre et parfois le prix en est difficile !

J'ai bien aimé, le roman a même failli me tirer des larmes vers la fin. Le style de Jack London se lit bien, c'est agréable. Sous ses mots se peint les paysages grandioses du Grand Nord !
Une agréable lecture, hâte de voir ce que L'appel de la forêt me réservera !

8 / 10
Votre note ? Votre avis ?

dimanche 14 janvier 2018

This Week n°82


Hello tout le monde!
Cette semaine, on commence l'année en douceur avec la reprise des cours ou du travail, les finitions de notre nouveau BuJo, de nouvelles lectures et de nouveaux challenges... Let's go!


Côté lectures:
* Priscila n'a quasiment pas lu cette semaine, elle a beaucoup de travail avec la fac et n'a pu réouvrir Contes et Légendes inachevées T2 que vendredi, mais n'y a pas retouché depuis... Elle espère povoir avancer cette semaine enfin d'ensuite lire Avant d'aller dormir, le roman que Gaby lui a choisi. 
* Gabrielle a quasiment fini La Passe-miroir qu'elle vous chroniquera certainement la semaine prochaine; elle a aussi lu en début de semaine Raison, Vérité et Histoire de Putnam pour les cours. Dans ses lectures détentes elle enchaînera ensuite avec La Carte du Temps ou bien La Faucheuse; et pour les cours elle lira De la certitude de Wittgenstein! 

Côté articles:
Nous avons été productives cette semaines, avec un article par jour! Tout d'abord les chroniques littéraires:
- Gabrielle a lu Le Quidditch à travers les âges qu'elle a reçu à Noël
- Elle a également lu Le Livre du Lagom que lui a prêté Priscila
- Priscila quant à elle, a lu le manga Les Liaisons dangereuses (adapté bien entendu de l’œuvre originale de Laclos)
Pour les films vus cette semaine: Priscila a commencé son challenge Marvel avec Captain America! Et nous vous avons bien entendu fait notre traditionnel Jeudi en séries :p

Côté vidéo:
Cette semaine, Priscila vous a partagé ses livres achetés et reçus en novembre et décembre, dans son premier Bookhaul de 2018!



Citation de la semaine:
"Il est des choses qu'il vaut mieux entreprendre que refuser, quand bien même la fin risque d'être sombre."
Le Seigneur des Anneaux, Tome 2 : Les Deux tours de J.R.R. Tolkien


 Instant découverte:
Gabrielle aimerait vous faire découvrir cette semaine la chaîne Youtube Les astuces de Margaux, qu'elle aime tout particulièrement pour ses astuces d'organisation/de travail très pertinentes et tout à fait en adéquation avec sa manière de faire!




Gros bisous à tous et à bientôt!
Gabrielle et Priscila

samedi 13 janvier 2018

Chronique film: Captain America



Hello :)
On se retrouve cette semaine pour la première chronique en rapport avec le Challenge Marvel Universe (MU): je vous l'ai présenté dans cet article et donc le premier visionnage dans l'ordre chronologique (non pas de sortie mais de façon déroulement temporel de l'histoire) est Captain America puisque cet opus se déroule durant la seconde guerre mondiale.
Je pense que vous avez pu vous en rendre compte, Captain America n'est pas l'un des personnages que je cite à longueur de temps quand je pense à l'univers Marvel et même aux Avengers tout court: j'aurais tendance à parler d'Iron Man, de Black Widow et très récemment de Vision (même Thor passe à la trappe malgré le dernier épisode de sa saga!).

Captain America est pour moi le personnage un peu trop calme de la série, baraqué mais qui manque un peu de fond à mon goût dans les autres opus de la série Avengers. Je trouve que c'est un personnage auquel je ne m'attache pas particulièrement... Il est fort certes, c'est un maillon important du groupe qui a tendance à remettre Tony en place mais voilà quoi, bof...
En regardant de nouveau ce premier volet, je me suis rendu compte que Steve Rogers était un personnage intéressant qui avait un bon fond, une belle notion de la justice et une belle humanité. Et ça c'était vraiment cool ! Malheureusement j'ai l'impression que cette facette du personnage s'efface un peu après sa transformation et dans ses autres apparitions dans le MU, et c'est franchement dommage, c'est probablement une des facettes que je préfère du personnage en tant que Steve Rogers seul. Ce gringalet de Brooklyn avec une conscience incroyable et un caractère altruiste vraiment touchant donne un exemple incroyable: il a cette envie de défendre son pays à tout prix et c'est un bon héro, dans le sens où il ne cherche pas à détruire ses ennemis mais à protéger son peuple et j'ai beaucoup aimé cette facette !

J'ai aussi beaucoup aimé dans ce volet retrouver des personnages tels que Howard Stark (le père de Tony) et des acteurs que j'aime beaucoup comme Richard Armitage et Hugo Weaving (qu'on a vu tous les deux dans Le Hobbit), Tommy Lee Jones, Stanley Tucci (dont je vous avais parlé dans ma chronique de Lovely Bones) ou encore Natalie Dormer (Elementary et Game of Thrones).

C'est une bonne histoire dans le fond, mais je la trouve moins intéressante passé la transformation de Steve: on retombe assez vite dans: " il faut sauver le monde", malgré la grande humiliation que constitue le spectacle qui met en scène un « Captain America » triomphant mais un Steve Rogers désabusé de son rôle dans cette guerre. Il y a quelques répliques drôles qui pimentent un peu le scénario et l'action mais globalement l'histoire globale ne sort pas du lot dès qu'il s'agit de gagner la guerre.

J'aime néanmoins beaucoup la scène finale, le bond dans le temps où l'on retrouve Captain America et on découvre sa rencontre avec Nick Fury: je trouve ça assez drôle :)

Un épisode au début intéressant, mais qui laisse dénoter ce que sera le rythme de la franchise Captain America.

7,5 / 10
Votre note ? Votre avis ?


vendredi 12 janvier 2018

Challenge Marvel



Bonjour à tous !
Aujourd'hui, j'avais envie de vous faire un petit article Challenge un peu différent de ceux que j'ai déjà pu vous proposer puisque cette fois-ci, vous l'avez remarqué, il s'agit d'un challenge/marathon de visionnage des films du Marvel Universe. Ce challenge consiste à nous faire patienter entre la sortie de Black Panther et celle de Avengers: Infinty War
Il y a deux formes à ce challenge: regarder les films dans l'ordre chronologique de sortie au cinéma ou regarder les films dans l'ordre chronologique d'histoire, en suivant une frise chronologique plus conventionnelle, il s'agira alors de regarder un film chaque semaine jusqu'à la sortie d'Infinity War

De fait, j'ai choisi la seconde version et je vous partage donc les photos des ordres chronologiques à regarder et le premier est donc Captain America dont vous pourrez retrouver la chronique demain ^^


De fait, ce sera l'occasion de vous faire une série de chroniques de ces films sur le blog ;)
Ce challenge vous tente-t-il ? Allez vous en regarder quelques uns ?

~Priscila


jeudi 11 janvier 2018

Jeudi en séries n°21


Le Jeudi en Série est un rendez-vous mis en place toutes les semaines (ou deux ), pour parler de séries qu'on aime et des épisodes qu'on a regardés. Il a été mis en place par Mademoiselle Belith sur son blog, afin de vous partager les séries qu'elle découvre, aime et regarde. Nous cherchions une façon de vous parler des séries que nous regardions et ce rendez-vous était la façon idéale ! :)




  Black Mirror: Je venais de finir la saison 7 de Doctor Who et il me fallait faire mon deuil du 11ème Docteur pour passer à la saison 8, je n'avais pas spécialement envie de reprendre Dollhouse où je m'étais arrêtée, The Good Place et The Big Bang Theory n'avaient pas encore sorti de nouveaux épisodes... Il me fallait une nouvelle série pour ces vacances de Noël xD Black Mirror était une série que je connaissais peu mais qui me faisait envie, et quand Les ShowRunners ont sorti un épisode pitch de cette série, ils m'ont convaincue de me lancer, et je n'ai pas été déçue!!
Je ne vais pas vous détailler cette série (je le ferai certainement dans un Focus la prochaine fois), mais pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'une série qui s'intéresse aux relations de l'Homme avec le numérique et les médias. Chaque épisode est complétement indépendant (nouvelle histoire, nouvel univers, nouveau casting...) et aborde, dans un futur qui peut nous paraître plus ou moins proche, une problématique liée aux progrès du numérique et ses dérives. C'est vraiment un sujet qui m'intéressait vraiment (parce que dans les dystopies il est rarement question des dérives du numérique, et là dans Black Mirror il n'y a que ça, donc de quoi être satisfait!), et même s'il y a des épisodes moins réussi ou moins poignants que d'autres, c'est toujours très pertinent! 
Cette série est surtout connue pour son premier épisode qui est assez choquant, mais pour moi il n'est pas très représentatif du reste de la série: si vous ne l'aimez pas, ne vous arrêtez pas là, le reste est bien meilleur! xD
Bref je me suis enfilé les deux premières saisons pendant ces vacances (on se calme, je n'ai pas non plus un mérite de fou: il n'y a que 3 épisodes par saison :p), et je compte bien regarder les deux dernières rapidement!!






 Stranger Things: Un peu plus de visionnage pour moi durant les dernière semaine puisque j'ai eu l'occasion de terminé la saison 2 de Stranger Things, j'avais beaucoup aimé la première et j'ai aussi beaucoup aimer la seconde ! A part un épisode qui se développe sur un autre rythme, autour de Eleven, j'ai adoré retrouver le rythme de cette série, l'univers 1980 avec les références à la pop culture que nous connaissons bien ! Une série assez haletante, encore pour cette seconde saison !
Après, je vous avoue, au vu de la fin de cette saison, on pourrait s'arrêter là et de fait c'est vraiment bien car ça nous permet d'attendre la prochaine saison sans frustration ce qui est vraiment chouette !

 


 The 100Moi dernier visionnage avant les vacances était la dernière saison (pour l'instant) sortie de The 100, c'est à dire la saison 4, qui je le croyais encore avant de voir la toute fin du dernier épisode, était pour moi la dernière saison ! Mais non, vive l'arnaque, moi qui pensait qu'on était allé au bout du bout concernant l'intrigue qu'on pouvait développer au niveau de cet univers et je pense qu'avec la fin de cette 5è saison, on risque de tourner assez vite en rond et j'ai peur qu'on tombe dans la répétition par la suite !

 


 Buffy contre les vampiresEnfin, depuis la rentrée, j'ai repris la saison 4 de Buffy contre les vampires, je l'avais commencé pendant les grandes vacances mais je n'avais pas eu l'occasion de la terminé et puis avec ces deux séries terminées, plus les grosses nouvelles saisons qui allait arriver notamment pour la saison 2 de The Crown qui est intégralement sortie, j'avais plutôt envie de reprendre une série pas trop lourde et qu'il me fallait absolument continuer (parce que la culpabilité de commencer une nouvelle série c'est lourd xD). Je suis contente de retrouver Buffy même si je suis moins intéressée par le rythme de celle-ci. J'avais hâte de retrouver un peu plus le rythme de l'équipe qu'on avait dans la saison 3. Hâte quand même de voir ce que la fin de la saison 4 me réserve d'autant qu'on découvre de nouveaux personnages !!!

 



 Et vous, qu'avez vous regardé cette semaine ?